Test veste Arc’téryx Alpha AR

Photo Arc’téryx – Veste alpha bleue

Caractéristiques

La séries Alpha est conçue pour l’escalade et l’alpinisme et la qualification AR signifie qu’elle est utilisable toute l’année. Elle est construite avec deux types d’étoffes : le N40p-X GORE-TEX Pro trois couches qui donne une protection respirante ; le N80p-X GORE-TEX Pro, plus épais et plus résistant, renforce les zones à forte usure.


Le capuche compatible avec un casque s’ajuste facilement, grâce au système de serrage. On trouve deux grandes poches repose-mains en façade faciles d’accès même avec un baudrier. Sous les bras, des glissières sont prévues pour la ventilation.

Notre appréciation

La veste est élégante et bien coupée. On est à l’aise dedans, les mouvement ne sont pas gênés. L’extérieur est résistant, mais l’intérieur moins, la membrane est peu protégée et des frottements peuvent l’endommager.

Le test de pluie a eu lieu dans les conditions suivantes : une heure sous la pluie à basse altitude entre 1200 à 1500 m. Tout le dos a été mouillé et la veste polaire en dessous trempée. Ce n’est pas un défaut de fabrication, la veste est neuve et en parfait état. C’est la membrane qui n’est pas imperméable.

Le service après-vente contacté a répondu une première fois d’envoyer la veste au service réparation à Zurich. J’ai signalé l’inadéquation de la réponse, car la veste est neuve et ne présente aucune anomalie. Il m’a été répondu une seconde fois de l’envoyer à Lejer au Danemark. Ce qui est inadéquat.

Il est insécurisant de partir en montagne sachant que s’il pleut fort on sera mouillé. Si on prend du retard, si le froid tombe, ça peut devenir un vrai galère. Pour le prix élevé, on est en droit d’obtenir ce qui est annoncé : veste imperméable.

C’est en vérité, malgré le Gore-Tex dit pro une veste plutôt de type soft shell, élégante, légère à porter, mais inadéquate pour les grosses conditions.

Tout les tailles de XS à XXL

Prix conseillé : 580,00 €