Haute montagne

En haute montagne, la vie est précaire et même impossible au-delà d’un certain temps. On s’y aventure en quête de neige vierge et d’isolement.

In the high mountains, life is precarious and even impossible beyond a certain time. We venture there in search of virgin snow and isolation.

Brève présence

Dans le lunaire glacé du très haut, rien d’humain ne se profile ; reste la contemplation d’une neige vierge.

Bivouac à 5400 m (Quitalaju – Pérou)

Refuge

Perché sur son piton rocheux, bien plus haut que toutes les cathédrales : le refuge.

Le refuge de l’Aigle à 3450 m (Les Écrins – France)

Sommet sculpté

Jours après jours, le vent et le gel sculptent les cimes, inventant des formes glaciales toujours nouvelles.

Rochers sculptés à 3500 m (Petite Verte – France)

Ligne de crête

Suivre un ligne de crête, c’est marcher à la lisière du ciel et peut-être même dans le ciel.

À la lisière du ciel (3900 m – Piz Palü – Suisse)

Rimaye d’en haut

Pour accéder au glacier encore un peu plus haut, il faut franchir l’obstacle de la rimaye.

Rimaye
Passage de la rimaye (Quitalaju – 5500m – Pérou)

Grandiose

A la tombée de la nuit, quand la montagne devient immense, le paysage passe au grandiose, allant bien au-delà de notre imagination.

Pentes du Chopicalqui (5200 m)

***
Si vous souhaitez mettre un peu du Pays de neige chez vous, un service d’envoi de photographies grand format sera proposé ultérieurement. .