Enneigement dans la vallée de Chamonix

Patrick Juignet

Le but de cette page est de donner des informations vérifiées et documentées sur l’état de la neige dans la vallée, au fil de l’hiver. La météo indique la hauteur de neige qui est tombée mais, à peine tombée, la neige évolue, selon le sol, la température, le vent, la pente, l’ensoleillement. Il s’agit ici de la neige que nous avons effectivement sous les skis en montagne (pas sur les pistes enneigées artificiellement).

Nouvelle neige

Vendredi 17 : il a commencé à neiger vers 16h ! Samedi 17 au matin : il est tombé entre 10 et 30 cm selon l’altitude.

A l’oeuvre dès 5h

Vieille neige

Punta della Crocce, vers Morgex

15-16 janvier : Il persiste de la neige en altitude, suffisamment pour skier, mais soufflée et croûtée. En cherchant bien, on trouve quelques petites zones agréables (au nord et à l’ombre). Une rando en Italie, vers Morgex, montre le même tableau.

10 Janvier : La nouvelle chute a malheureusement été de très faible ampleur : quelques centimètres dans la matinée.

Grand beau

Du 6 au 9 janvier : La neige est tassée, soufflée, souvent croûtée. Il faut être débrouillard pour trouver de la poudre !

Télécabine de Bochard

Mais c’est skiable, la surface durcie porte suffisamment.

Glacier des Grands Montets sous la Petite Verte

Interlude

Semaine du 30 décembre au 6 janvier : en raison de la trop forte affluence, je quitte la vallée. Retour la deuxième semaine de janvier 2020. Bon réveillon et à l’année prochaine.

Grosses précipitations

Le bilan de la semaine : une nivologie complexe

De grosses quantité de neige sont tombées et ont persisté en altitude, avec de la neige humide enfouie en-dessous de 2000 m (risque de décrochement de plaques de fond). Formation en surface d’une neige croûtée, dure et irrégulière. La neige fraîche des jours derniers est venue se poser sur la couche dure et permet par endroits de belles descentes en poudreuse. Les secteurs fortement soufflés sont complètement déneigés (le bas de la mer de glace par exemple). Globalement l’enneigement est important en altitude (au-dessus de 1600 m) mais faible en-dessous, car la neige a fondu au fur et à mesure des chutes, du fait des températures très douces.

Jeudi 26 Vendredi 27 : neige avec un vent fort. De nouveau des accumulations en altitude.

Mercredi 25 : arrêt des précipitations. Le manteau neigeux s’est stabilisé au dessous de 2000 m grâce au redoux. Au dessus de 2200 m risque de départ dans les zones chargées. Ouverture du Col des Montets cet après midi.

Lundi 23 et mardi 24 : Ce lundi la neige tombe à partir de 1200 m. Situation avalancheuse typique avec de la neige fraîche et ventée. Risque avalanche à 4 qui peut être maximal dans les zones d’accumulation. Col des Montets fermé.
Mardi l’isotherme 0° se situe vers 1600m . Vent fort. Résultat : grosses accumulations au dessus de 1600 m. La couche de neige récente est très épaisse en altitude (1 m à partir de 1800 m). De très nombreuses avalanches de grande ampleur se sont produites depuis dimanche après-midi. Le risque reste fort (niveau 4 sur 5). Le redoux de fin de journée (l’isotherme 0° monte à 2300m) va aider à stabiliser.

Barrage d’Emosson

Weekend du 21 et 22 décembre : pluie en vallée et neige en altitude. La limite pluie-neige constatée le matin du samedi 21 : 1200 – 1300 m. Sur le weekend, il est tombé 1 m qui est venu s’ajouter à la couche qui a résisté au-dessus de 1600 m. Au-dessous, la neige tombera directement sur le sol humide et elle sera instable et lourde. En altitude, selon le versant, il s’est formé une belle couche d’épaisseur totale entre 1 et 2 m 50. Mais avec le vent fort, il y a nécessairement formation de plaques et de zone déneigées. Risque avalanche : 3. Col des Montets fermé.

Vers l’Albert 1er

Redoux et fonte

Semaine du 16 au 20 décembre : Temps doux, l’isotherme 0° varie entre 2500 et 3000m. Presque plus de neige en fond de vallée. Grosses coulées. Les rochers affleurent de plus en plus.

Dimanche 15 décembre : Temps doux, isotherme 0° vers 2400m, donc fonte en dessous de cette altitude. Risque avalanche 4 sur 5 et le col des Montets reste fermé.

Traces de fonte

Sur le panoramique on voit que le vent a soufflé et a déneigé le Rogon des Drus. La couche résiste bien au dessus de 1600m.

Flammes de pierre, Drus et Verte

Grosse neige et vent

Samedi 14 décembre : neige cette nuit mais pluie le matin sous les 1900 m et neige ventée au dessus. Col des Montets fermé. Risque très fort de coulées et d’avalanches.

Chasse-neige sous la pluie

Vendredi 13 décembre grosses chutes avec un vent tempétueux qui provoquera des accumulations et des risques d’avalanches en altitude estimés à 4 sur 5. Col des Montets fermé.

12 décembre : neige à nouveau

Une petite couche, 15 cm en bas et 30 cm à 50 cm en altitude, mais qui vient s’agréger aux précédentes ! Une autre chute prévue demain.

Vers le Glacier de Lognan (2800 m) 50 à 60 cm de neige froide posée sur la sous couche dans les creux et une coulée de neige fraîche. Par endroit la neige est soufflée et les rochers affleurent.

Altitude 2800 m

9 et 10 décembre : neige sur la vallée

Neige sur toute la vallée de Chamonix : 20 cm en bas et jusqu’à 40 cm en altitude dans la journée et autant la nuit. Le matin du 10 décembre : 40 cm en vallée directement sur le sol et 80 cm en altitude à partir de 1700 m à ajouter à la couche persistante, soit 1 m 40 à 2 m d’épaisseur selon les expositions.

Montée depuis le tour : 30cm de neige fraîche sur une sous couche stable de 40 cm.

Montée depuis le Tour

Descente de la face Ouest des Grandes Autanes dans 30 cm de poudreuse.

Col de Balme et Grandes Autanes

Fonte en bas, persistance en haut

Vendredi 6 décembre
La douceur des températures fait fondre la couche en vallée. Ce qui est tombé persiste à partir de 1800 m. Aujourd’hui, direction les Grands Montets et rencontre de Jérémy à la surveillance du télécabine.

Jérémy à l’arrivée

Secteur Bochard et Grands Montets de 60cm à plus de 1 m dans les fonds de vallons. Les pistes sont toutes praticables. Hors piste les rochers menacent les skis.

Vers Bochard

Vers le Pas de Chèvre, les rochers affleurent.

Secteur du Pas de chèvre

A Vallorcine, le samedi 7 décembre, c’est pareil, fonte en bas, mais persistance de la couche à partir de 1700 m.

Anna aux Esserts (1700m)

Une nouvelle couche en préparation

Fin novembre début décembre, une nouvelle couche est en préparation : une première chute a eu lieu le 29 novembre et une autre le 1er décembre. 35 cm de neige humide constatés vers 1350 m à Argentière, 45 cm au Tour. Mais posée sans sous-couche, des coulées se produisent dans les zones exposées au soleil. Plus haut ça a l’air de tenir.

Coulée de fond au Tour

Bonne neige vers la tête de Balme, environ 70 cm d’épaisseur.

Descente Tête de Balme

Vue sur la mer de nuages au dessus de Chamonix depuis le torrent de Balme

Le torrent de Balme et au fond Chamonix sous une mer de nuage

Plus rien !

Pas de chute de neige cette semaine. Les deux chutes précédentes vont constituer la sous-couche, tout au moins aux altitudes où elles persisteront (probablement au dessus de 1700m). Selon l’évolution météo, cette sous-couche sera stable ou constituera une couche fragile qui persistera toute la saison.

Couche persistante sur la moraine de la Mer de Glace (1760 m)

La deuxième chute mi novembre

Dans la nuit du 14 au 15 novembre, il est tombé 10 à 20 cm sur l’ensemble de la vallée.

On ski en haut de Balme.

Ski à Balme

20 cm en bas de la Pierre à Ric (Argentière).

Bas de la Pierre à Ric

Vers les Houches

Depuis le Bettex jusqu’ à l’Aiguillette des Houches, on passe de quelques centimètres à 20 cm au sommet. Nous sommes le 13 novembre, il fait beau et tout va bien !

En montant vers l’Aiguillette
Cécile au sommet

Vallorcine

Dans la Forêt Verte, vers 1580-1600 m, il y a environ 12 cm de neige froide, pour ce 10 novembre.

Forêt verte 1980

Au Parc vieux et Col des Posettes (1950m- 2000m) on trouve 20 cm de poudre étincelante.

Vers le Col des Posettes

Elle tient !

Elle tient à partir de 1300/1400 m, comme on le voit sur la photo panoramique du 9 novembre 2019.

25 cm constatés sur les marches de l’hôtel du Montenvers.

Adrien au départ d’une course de neige. A l’arrière la Pierre à Bayer et l’itinéraire du Pas de chèvre avec une petite couche.

Adrien au Montenvers

Couche initiale

Une première couche neigeuse est tombée dans toute la vallée le 8 novembre. Un centimètre à Servoz, vingt centimètres à Argentière, trente centimètres au Col de Balme.

Descente depuis Balme (mi-pente)
Jacopo : le premier à descendre depuis la Tête de Balme
20 cm sur la fontaine d’Argentière

Averses de neige

La neige est descendue vers 1600 m, par averses successives, comme ici dans la forêt des Arllires (Argentière) le 7 novembre.

Neige dans les Arllires


Premières neiges

Les premières neiges sont les plus belles, car on les attends avec impatience et elles sont la promesse des suivantes. Elles sont arrivées dans la nuit du 4 au 5 novembre, à partir de 1960 m.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est argentiere.jpg
Neige sur le Grand Chantet
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est melc3a8ze-lognan-.jpg
Mélèze poudré à Lognan

1er novembre : rien pour l’instant, on attend !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s