Ecologie et environnement

Cette rubrique est en cours d’élaboration ; Il s’agit de considérations générales sur l’écologie que nous mettrons en relation avec la neige et la montagne. Il est certain et évident que si la neige fond en basse altitude et que si les glaciers reculent, c’est dû au réchauffement de la planète, qui vient lui-même d’une politique de développement industriel forcené.

L’alerte d’Aurélien Barrault


La faune de Chamonix

Film de Daniel Rodrigues : « Origines – La Faune venue du froid »
https://vimeo.com/252468098
Code : Chamonix


Neige et réchauffement

Sous l’effet du réchauffement, l’enneigement en montagne, diminue progressivement. Cela concerne aussi bien l’épaisseur de neige, que l’étendue des surfaces enneigées et la durée de persistance du manteau neigeux.

Les régions de montagne sont plus touchées que les plaines par le changement climatique car l’élévation de température relative y est en général plus forte qu’ailleurs. Quand les températures sont plus élevées, au lieu de neiger il pleut et, s’il neige, cette dernière fond plus rapidement.

Le phénomène est très sensible à moyenne altitude (entre 1 200 et 2 000 m). Par exemple au col de Porte, à 1 325 m d’altitude dans le massif de la Chartreuse, entre 1990-2019 l’enneigement y a perdu près de 40 cm d’épaisseur et la température hivernale y a augmentée de 1°C. À plus haute altitude (au-dessus de 2 500 m), les températures restant négatives en hiver, la perte en quantité est moindre mais la durée durant laquelle la neige est présente dans l’année diminue.

Les projections de Météo France indiquent :
« A l’horizon 2050, et ce quel que soit le scénario de concentrations en gaz à effet de serre, les projections indiquent une réduction de la durée d’enneigement de plusieurs semaines et de l’épaisseur moyenne hivernale de 10 à 40 %, en moyenne montagne. En cas de fortes émissions, la réduction de l’épaisseur moyenne hivernale pourrait atteindre 80 à 90 %, avec une durée d’enneigement très limitée et un manteau neigeux régulièrement inexistant en moyenne montagne ».

(Source : https://meteofrance.com/changement-climatique/observer/changement-climatique-et-enneigement)

On notera également que le risque d’avalanches change. Le nombre d’avalanches de neige poudreuse diminue et celui des avalanches de neige humide augmente.